Présentation

Du point de vue biologique et type de maladie, le carcinome séreux de bas grade (ou bien différencié ou de grade 1) est complètement différent des autres types de cancers de l'ovaire, et notamment de cancers séreux de haut grade

Il touche les femmes jeunes (médiane de 43 à 55 ans). Son évolution est lente, mais la chimiothérapie est moyennement efficace. L'effort chirurgical d'exérèse complète est une priorité lors du diagnostic et doit être ré-envisagé en cas de rechute.

Les tumeurs séreuses de bas grade expriment souvent des récepteurs hormonaux et peuvent être sensible à une hormonothérapie par anti-aromatase ou tamoxifène. Les mutations les plus fréquentes touchent l'axe B-RAF, K-RAS, N-RAS et MEK. Des études prometteuses d'inhibiteurs de MEK sont en cours.



Prise en charge - Centre de référence
Contact | Qui sommes nous | Conditions générales d’utilisation du site | Mentions légales | Liens